ROSCAR 2021, un lancement réussi en célébrant le ROSCAR 100

Communiqué de presse – Mougins, 27 mars 2021

…Mais qu’est-ce que le ROSCAR 100 ? Il y a 18 ans, sur le même circuit de Magny-Cours, Christian ROSSI organisait la toute première épreuve du championnat ROSCAR. Un moment d’émotion assuré, quand les 24 voitures engagées s’alignaient sur la grille de la première course du samedi 20 mars.

Après la journée de roulage vendredi du Club 911 IDF by Racetrack Days qui avait rassemblé pas moins de 100 voitures sur la piste du circuit de Magny-Cours dans la Nièvre, accompagnées par une météo grisonnante, ventée et pluvieuse, les 24 concurrents du ROSCAR GT Challenge, prenaient un départ déterminé sous un soleil radieux pour la première course de Samedi. Porsche, Renault, Ferrari, Toyota, BMW, Audi, Mitjet, Solution F… huit constructeurs en piste, 15 écuries, 24 voitures, 39 pilotes et un nouveau manufacturier de pneumatiques… un beau plateau pour lancer une saison malgré les annulations dues à l’épidémie de Corona virus.

Philippe Naniche, organisateur du ROSCAR GT Challenge :

« Ce week-end de courses a été très satisfaisant. D’abord, nous sommes je crois, le premier meeting en circuit à avoir pu organiser notre événement, ce qui n’était pas gagné au vue des conditions sanitaires qui font bouger les règles tous les jours. Ensuite, nous avons enfin pu organiser la ROSCAR 100 pour célébrer cet anniversaire important. Nous avons eu de belles courses en piste, nous avons pu organiser des diners ensemble, même si les tables étaient très espacées et les masques obligatoires pour tous. Nous avions une centaine de voitures en piste vendredi pour les sessions de roulage, et autant samedi en comptant les roulages, les courses et les concurrents de la Ferdinand Cup.

Au niveau purement sportif, nous pouvons également nous réjouir d’avoir pu rassembler de belles autos sur la piste avec des GT3 ou équivalentes, d’avoir vu de belles batailles en piste et pas de problème majeur. Nous avons atteint notre objectif de participation qui était d’environ 25 voitures sur la grille de départ dans ce contexte qui empêche encore les teams étrangers de nous rejoindre.

Je suis par ailleurs ravi de notre nouveau partenariat avec Pirelli. C’était notre premier meeting avec le nouveau manufacturier et les teams et pilotes ont été très bien accompagnés par les équipes de Baptiste Henry qui ont su leur donner toutes les clés pour une utilisation optimale des nouvelles gommes. Ce n’est jamais évident de changer de manufacturier, mais ils ont été là pour tout le monde et tout au long du week-end. Nous les en remercions très sincèrement.

Nous savons que le reste de la saison risque d’être compliquée. Nos évènements se succèdent rapidement entre les Racetrack Days et les roulages du Club IDF 911/ROSCAR GT Challenge, mais aussi avec les conditions sanitaires qui évoluent chaque jour. Alors profitons de chaque meeting autant que possible et CARPE DIEM…

je dirais même plus ROSCAR…PE DIEM. »

COURSE 1

En première ligne, les deux RS01 de Franck Dezoteux (#21 R0-AB Sport) et Marc Waechter (#3 R0-G2 Racing) annonçaient une lutte sans merci, mais la #3 de Waechter surpris par un freinage précoce de son prédécesseur, terminait dans le bac à graviers au Château d’Eau. Olivier Favre, parti 3e (R1-Porsche 911 #7 2B) prenait le lead devant la #21 et la Ferrari 488 Challenge #5 (R1) du duo Berthet/Michellier, jusqu’à ce que cette dernière prenne l’avantage pour ne plus lâcher la tête de la course du groupe R1. Parti des stands après avoir rencontré un problème de freins en qualifications, Emmanuel Collard (#8 R0 – Mercedes AMG GT3) réalisait une remontée d’exception et parvenait à prendre l’avantage dès le 6e tour, signant au passage le meilleur tour en course.

Dans la catégorie R2, la Porsche #1 de David Defaux (911 Impact) partie en pole, maintenait sa position jusqu’au drapeau à damiers qu’elle franchissait entre les mains de Jean-Charles Levy. Mais les trois autres Porsche du groupe #22 (Peméant/Roche), #23 (Serra/Peraldi) et #28 (Canas) offraient un festival de batailles derrière les leaders.

Le Groupe R3 composé de sept voitures, étaient rapidement mené (et remporté) par la Toyota Supra #36 du jeune Erwan Bastard (CMR), mais ce n’est pas sans lutte que la #29 (Olivier Esteves / Cyril Saleilles – AUDI Saintéloc) parvenait à prendre la 2e place à l’issue de la course du samedi matin. Enfin, seuls dans la catégorie R4, le duo père et fille Eric et Carla Debard (BMW Racetivity #20) terminait à la 19e place du classement général. Franck Dezoteux en lutte avec Emmanuel Collard dans le Groupe R0 reprenait la tête de la course après les changements de pilote, maintenait son avantage durant les 5 derniers tours et remportait finalement l’épreuve après l’abandon de Charly Samani (#8) victime d’une casse de boîte de vitesse à 3 minutes de la fin.

Le podium de la première course de la saison reflétait de belles prestations avec trois voitures de trois groupes différents sur le podium scratch :
1 – R0 Franck Dezoteux RS01
2 – R1 Alexis Berthet/Patrick Michellier F488
3 – R2 Jean-Charles Levy/David Defaux Porsche 911 cup

COURSE 2

La Solution F #12 (R3) et la MitJet #26 (R3) prenaient le départ depuis la voie des stands suite à des problèmes mécaniques. Après la casse de leur boîte de vitesses en fin de Course 1, Emmanuel Collard et Charly Samani (#8) ne prennent pas part à la 2e manche. Marc Waechter partait lui de la dernière ligne après réparations sur sa voiture endommagée lors de sa sortie de piste du matin.

Dezoteux (#21 R0) et Berthet/Michellier (#5 R1) se partageaient la pole, devant la #1 (R2) de Levy/Defaux et la #27 (R1) d’Olivier Severini seul à bord. Yann Pelou et Olivier Favre (R1 #7) étaient bien déterminés à reprendre des points après une première manche peu glorieuse, et ils partaient pour en découdre avec la Ferrari #5 de Berthet/Michellier et la Porsche #27 de Severini. Parti de la 12e place sur la grille Yann Pelou pointait au 3e rang après moins de 10 minutes de course, alors qu’Olivier Favre poursuivait la remonté après le changement de pilote. En lutte pour la première place au scratch jusqu’à la fin, il mènera sa Porsche #7 sur la deuxième marche du podium et vainqueur du groupe R1. Marc Waechter fait une remontée impressionnante, puisque parti du fond de grille, il pointe rapidement dans les 10 premiers, puis sur le podium provisoire (3e) avant l’arrêt au stand obligatoire. Malchance pour le Suisse, qui est contraint à l’abandon suite à un problème de freins.

En R3 se sont les Toyota Supra #36 d’Erwan Bastard (CMR) et l’Audi #30 (Saintéloc) de Roee Mayuhas qui ont fait le show en piste et qui terminent dans cet ordre dans la même seconde, la Porsche #29 de Esteves/Saleilles complète le podium de la course.

Podium scratch
1 – R0 Franck Dezoteux RS01
2 – R1 Olivier Favre/Yann Pelou Porsche 911 cup
3 – R1 Alexis Berthet/Patrick Michellier F488

ILS NOUS PARLENT DE LEUR WEEK-END DE COURSES

R0 – #21 Franck DEZOTEUX – RS01 AB Sport remporte la catégorie R0 au cumul des deux courses devant le duo père et fils Franck et Lucas ROBBEZ BMW M6 GT3 #14 Racetivity et Olivier RABOT Porsche 911 GT3 R #25 Team 911 IMPACT. Course 1 : 1er R0 / 1e au général Course 2 : 1e R0 / 1e au général.

Franck : « Je suis ravi, deux courses, deux podiums… mes premiers podiums !! J’avais une très bonne auto et un super team. Sincèrement, je ne peux que dire que c’était un week-end de rêve. Il y a avait du niveau et de belles batailles, ces résultats vont clairement m’inciter à revenir plus souvent sur le ROSCAR. »

R1 – #5 – Alexis BERTHET / Patrick MICHELLIER – Ferrari F488 Challenge / Team CMR remportent la catégorie R1 au cumul des deux courses devant Olivier Severini #27 911cup. Course 1 : 1er R1 / 2e au général  Course 2 : 2e R1 / 3e au général

Le duo, fidèle du ROSCAR, était ravi de terminer sur la plus haute marche du podium de la catégorie R1 pour le lancement de la saison 2021. Les deux compères tournent ensemble sur ce challenge depuis sept ans, et se réjouissent des nouveautés apportées par Christian Rossi et Philippe Naniche depuis 2020.

Alexis : « c’était un week-end parfait pour nous, avec une bonne voiture bien réglée et une bonne qualification. En course après un bon départ tout s’est bien enchainé. Notre seul petit problème c’est la panne d’essence dans le tour de décélération après le drapeau à damier de la course 1. »

Patrick : « eh oui, il en faut de la chance !! Moi je suis ravi, nous avons fait de belles courses et en plus nous avions eu le beau temps, ça met du baume au cœur. Nous nous sommes bien battus à la loyale, c’était vraiment super bien. Un très très beau week-end. »

« Le Roscar, c’est vraiment une super formule. En 2020, même si toutes les courses n’ont pas pu être organisées à cause de l’épidémie, nous avons déjà senti le changement arriver.  C’est mieux structuré et cela va forcément amener des nouveaux concurrents, notamment des gens qui ne s’intéressaient pas au ROSCAR tout simplement parce qu’ils ne le connaissaient pas. Nous sommes fidèles à Rossi et Roscar, pas question d’aller voir ailleurs, c’est la meilleure formule pour piloter en se faisant plaisir. »

R2 – #1 – Jean-Charles LEVY / David DEFAUX – Porsche 911 Cup Team IMPACT Remportent le Groupe R2 / 3e au classement général. Course 1 : 1er R2 / 3e au généralCourse 2 : 1er R2 / 4e au général

Jean-Charles : « C’était physiquement dur ce week-end, je me suis donné à fond. Je crois qu’il y a bien longtemps que je n’avais pas exploité une voiture et ses pneus de cette façon-là. C’était absolument génial. Nous n’avions pas le choix, il y avait des concurrents à aller chercher et c’est ce que nous avons fait. Nous sommes ravis de remporter la première manche du Roscar 2021, c’est bien, mais il ne faut pas se reposer sur nos lauriers, le niveau est devenu vraiment élevé. »

R3 – #36 – Erwan BASTARD – Toyota Supra CMR Remporte le Groupe R3 / 10e au classement général. Course 1 : 1er R3 / 11e au généralCourse 2 : 2e R3 derrière Roee MEYUHAS #30 Sainteloc AUDI R8 LMS GT4

Erwan : « Magny Cours est une piste que je connais bien, c’est là que j’y ai fait mes débuts. Je suis venu ici ce week-end au départ pour faire du roulage sur la journée de vendredi, afin de découvrir ma nouvelle voiture pour la saison 2021 du championnat de France GT4. Au final j’ai décidé de participer à la course. On a eu de belles batailles avec les Audi du groupe R3 et après deux courses finalement on est plutôt proches, c’est un week-end intéressant et constructif pour nous. Je n’étais jamais venu rouler en Roscar jusqu’à présent, mais il se pourrait bien qu’on recommence, c’est une bonne formule pour le roulage dont nous avons besoin parfois au niveau des teams engagés dans championnats. Il y a franchement un bon rythme et un respect des autres qui est important et très appréciable. »

Frédéric Thalamy Directeur technique de Saintéloc Audi #29 (Olivier ESTEVES / Cyril SALEILLES) et #30 (Roee MEYUHAS):

« Nos pilotes aux volants des deux Audi R8 LMS GT4 ont bien roulé ce week-end. Roee MEYUHAS participait pour la toute première fois à une course de GT, il s’est vraiment bien débrouillé, il est absolument épatant. Il a très vite pris possession de son auto et nous a fait un festival. Il termine 3e sur le podium R3 de la première course, puis premier de la deuxième, c’est incroyable, et il s’est fait plaisir. Un super week-end pour toute l’équipe. »

Christian Rossi, fondateur du ROSCAR : « Nous aurions dû organiser la ROSCAR 100 il y a tout juste un an mais les événements de 2020 nous en ont empêché. Le Roscar 100, c’est la 100e course du championnat que j’ai créé en 2003 et qui a débuté ici à Magny-Cours. Je suis ému de cet anniversaire et surtout heureux de voir que nous sommes parvenus à maintenir ce « petit » championnat pendant aussi longtemps. Je souhaite vraiment remercier les fidèles participants depuis tant d’années. En effet, au départ j’ai créé le club 911 IDF pour réunir des copains, notre devise c’est « l’amitié autour d’une passion ». Je suis très fier de voir autant d’inscrits malgré les conditions, et même si j’ai passé la main à Philippe, je serai toujours dans un petit coin du paddock pour poursuivre cette aventure et continuer à partager de beaux moments sur les circuits avec les copains. »

Photos ERDA Mapidu Media 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *